La Synergie First Industries
Accueil > groupe First Industries : Histoire

Histoire

Février 1999

François Schoch quitte la direction de Debrunner Acifer SA à Crissier en vue de racheter une PME dans le secteur de l’industrie manufacturière.

Après 10 mois de recherche, d’anlayse et de business plan, il vient à la conclusion de regrouper les forces de ces petites sociétés. Avec son ami Patrick Serre, il imagine un business plan pour ce regroupement et imagine le nom FIRST qui voulait alors dire Fonds d’Investissement Romand dans le Secteur de la Technologie.

Alors que François Schoch recherchait la possibilité auprès d’un grand groupe immobilier que ce dernier achète les murs de l’usine pour lui louer l’exploitation, ce dernier lui a demandé de reprendre la direction générale de la gérance.

Février 2005

François Schoch quitte la direction de de Rham & Cie SA et décide de reprendre son projet. Il l’évoque avec son ami d’enfance, Charles Trolliet, qui se montre très intéressé. En effet, sa sœur et lui ont hérité de la Fabrique d’Articles en Métal Renens SA, et se trouvent à la croisée des chemins quant à l’avenir de cette société. Ils décident de concrétiser le projet sous le nom de FIRST Industries.

11 mai 2005

La Zinguerie de Renens est achetée. Près de 1 million est injecté pour la rendre plus compétitive.

29 juin 2005

FIRST Holding Industries SA naît.

09 août 2005

FIRST Industries Services Sàrl nait à son tour pour regrouper toutes les questions administratives, marketing, comptable et RH du groupe. En 2007, elle gagne le prix coup de coeur du jury du trophée Perl (Prix Entreprendre Région Lausanne).

1er octobre 2005

Les délais de production de la Zinguerie sont réduits de 7 à 3 jours et la semaine de 40 heures à 4,5 jours introduite.

31 décembre 2005

Clôture de l’exercice avec une perte opérationnelle cumulée de près de frs 300'000.-.

2 juin 2006

Achat du département d’étempage de RMV à Vaulions pour renforcer la position de FAM.

1er novembre 2006

Achat de la majorité du capital Acton d’Alunni SA Atelier de Chromage dur.

10 novembre 2006

Réception de l’installation de thermolaquage.

28 novembre 2006

Achat de 10% du capital action de Mottier & Cie SA à Villeneuve en vue de la prise de contrôle au 1er janvier 2009.

1er novembre 2008

Achat de la société Durox fonderie de précision SA.

12 décembre 2008

Dernière "cuite" dans le bain de zingage à chaud. Opération Phélnix est lancée qui consiste à transformer la partie dédiée au zingage à chaud en usine de thermolaquage et peinture industrielle.

31 octobre 2009

La synergie recherchée avec Mottier & Cie Villeneuve SA n'ayant pas été concluante, le capital action est vendu à des tiers.

3 décembre 2009

Fusion First zingage électrolytique SA et Zinguerie de Renens SA.

Si la synergie industrielle recherchée avec la Zinguerie de Sion a été atteinte, le résultat économique s'est révélé  insuffisant pour les deux partenaires. Il a été ainsi décidé d'un commun accord de mettre un terme à ce partenariat.

Le traitement de zingage à chaud est désormais confié à notre sous-traitant historique Galvaswiss à Aarberg.

La succession des pertes accumulées par la Zinguerie de Renens, malgré les investissements consentis en temps et en argent et les modèles économiques successifs développés (seule et dynamique sur le marché ou en partenariat avec la Zinguerie de Sion) a provoqué la fusion avec First zingage électrolytique SA.
 
Cette fusion met ainsi un terme à la présence durant 80 ans de la Zinguerie de Renens en tant que société anonyme, du 18 avril 1929 au 3 décembre 2009.
 
Cette fusion a permis de conserver l’ensemble des collaborateurs, à l’exception d’un chauffeur poids lourd. En effet, le parc de véhicule a été réduit d’un semi-remorque.
 
First zingage électrolytique a repris le relais pour toutes vos questions ou besoins de traitement en zingage à chaud.

9 et 10 mai 2011

Déménagement des ateliers de Renens, Prilly et Crissier sur le site industriel de Bobst à Mex (Canton de Vaud, Suisse)

Juin 2011

Mise en place des nouvelles installations de fonderie (robot, autoclave de décirage, four de cuisson) à Mex

11 au 15 juillet 2011

Déménagement d' Aubonne sur le site industriel de Bobst à Mex

27 février 2014

Rencontre provoquée par le Conseil d'Administration de Durox fonderie de précisions SA  (Anne Catherine Veuve, Pierre-Yves Müller et François Schoch) avec la direction de Bobst (Jean-Pascal Bobst, Philippe Milliet et Manuel de Sousa). La direction de Bobst informe alors qu'elle fait appel à d'autres sous-traitants.

1er octobre 2014

Afin de simplifier l'organisation du groupe, il est procédé à la Fusion de First zingage électrolytique SA avec First Thermolaquage et peintures Industrielles SA sous le nom de First Industries SA.

14 novembre 2014

Signature d'une convention mettant un terme au contrat liant Bobst et Durox fonderie de précision SA. Une année à disposition pour démanteler l'usine et rendre les clefs.

26 février 2015

Dernière coulée de la Fonderie Durox après 60 ans d'activité.

18 décembre 2015

Usine à Mex entièrement vidée et décâblée selon le désir de Bobst. Remise des clefs par Nathalie de Castro et François Schoch à M. Philippe Milliet CEO Bobst Mex SA.

1er janvier 2018

Nathalie de Castro prend la direction opérationnelle de First Industries en remplacement de François Schoch qui part à la retraite.